Etapes 20 & 21: Tschüss Deutschland… Hej Danmark !

Nous quittons Hamburg par le train en direction de Itzehoe pour nous remettre au niveau de Glückstadt la ville dans laquelle nous aurions dû faire notre journée de break. Merci encore à Elise de nous avoir accueilli dans cette belle ville. En gare d’Hamburg nous croisons un personnage atypique, un japonais avec le drapeau du soleil levant sur le front qui avait fait tout le chemin en vélo depuis son pays. Joli périple!

Après une demi heure de train, nous reprenons la route depuis Itzehoe pour notre dernière étape 100% allemande. Le soleil est bien présent et on profite enfin de températures estivales. Nous roulons tranquillement en direction de Rendsburg par de jolies petites routes souvent boisées. Cette région au nord de l’Allemagne est plus dynamique que nous le pensions et elle nous apparaît plutôt riche et cossue.

Ranch perdu au milieu de Schleswig Holstein

Nous déjeunons à Rendsburg dans un parc devant la place du village. L’endroit est grand et la nature y a une place importante. Comme à Liège il semblerait que les plantes fassent parties intégrantes des monuments.Installés confortablement sur un banc… Ah les vacances!!! On aurait bien fait une petite sieste au chaud mais il est temps de rejoindre Schleswig plus au nord.

Nous roulons alors jusqu’à rejoindre les premières rives de la Mer Baltique ou Ostsee comme on dit ici. De la méditerranée à la Baltique, ça se fête! On décide donc de faire tomber les cuissards et d’enfiler le maillot de bain. Après un peu de recherche on se lance sur une petite avancée légèrement vaseuse mais rafraichissante suivie d’une petite séance de bronzette! Au top!

Baie de Schleswig

Baignade parfaite pour exhiber nos marques de cyclistes 🙂

Le soir en installant la tente dans un camping pratiquement complet, nous rencontrons un monsieur qui allait terminer un tour de deux mois en Europe en vélo avec qui nous avons pu échanger. Il se trouve qu’il est le père d’une de nos camarades Skema. Ah comme le monde est petit!
Encore plus petit lorsqu’en discutant avec un cyclotouriste allemand il nous dit vouloir atteindre le Cap Nord… Idée peu originale somme toute! Nous ne le recroiserons sûrement pas car il prévoyait d’atteindre son objectif en au moins 2 mois.

Pour la route, c’est ici.

Mercredi matin nous avions une plus petite étape à faire mais deux passages importants: Flensburg, dernière ville allemande et Åbenrå, première danoise. Nous avons quitté Schlesswig sous un ciel légèrement couvert et une température agréable. Pour rejoindre Flensburg nous avions 40 kilomètres à faire sur une route très roulante. Nous sommes donc arrivés sur place pour le déjeuner.Une fois passée l’entrée de la ville une forte odeur de houblon nous empoigna les narines…Non ce n’était pas notre imagination mais bien la brasserie de la bière locale (La Flensburger) qui parfumait les alentours. Le temps de visiter leur petite boutique et nous arrivions en centre.

Un marché typiquement allemand nous attendait, alignant stands de fruits et légumes, de nombreux poissonniers, charcutiers, une boutique pour les fromages locaux ou même une vendant de la Gulashsupe (vu la température ambiante, il fallait être motivé). Il était temps pour nous de déguster nos dernières saucisses allemandes, nous attendrons encore un peu pour goûter les poisons fumés typiques du nord.La ville n’a rien révélé d’exceptionnel. En visitant l’Église nous avons la chance de tomber au moment de la répétition d’un flensburger à l’orgue.Le centre est sympathique mais le port gâché par la présence très forte des industries locales.Un sentiment global en demi teinte mais nous sommes tout de même un peu triste de quitter l’Allemagne…

Arriver en Scandinavie est une nouvelle satisfaction pour nous. Avec un temps qui se couvre rapidement et de nombreux kilomètres à faire sur des routes toutes droites ne traversant aucun village, les débuts au Danemark sont difficiles.
Ici les paysages ne sont plus plats. Ils ne sont pas pour autant montagneux ou vallonnés… mais plutôt bosselés ! Le tout encerclé de grands champs et grands espaces vides.Nous relions Åbenrå vers 15h qui s’avèrera avoir un centre très coloré et vivant. Comme toutes les villes danoises que nous avons croisées jusqu’à présent, elle se situe au fond d’une baie mais surtout dans un creux avec deux belles côtes, une à l’entrée et l’autre à la sortie. De nombreuses usines peu reluisantes entourent la ville. Il nous faudra arriver vers la mairie et les commerces pour commencer à apprécier le Danemark…Ceci ajouté à la beauté des habitantes, c’est décidé, nous aimons ce pays !

Le soir nous rejoignons un camping à Genner Strand (Plage de Genner). La baie est jonchée de petites embarcations et si la température avait été plus élevée nous nous serions sûrement baignés. Les gens que nous croisons sont accueillants et nous mettent rapidement à l’aise. Ils ont l’habitude d’échanger en anglais et le contact est très direct.Retrouvez notre parcours ici.

Nous avons à ce niveau là encore 3 jours et demi au Danemark. Ce ne sera pas trop pour tenter de percer les multiples facettes de ce pays.
Désormais à Århus, nous tenterons de nous connecter demain pour poster la suite de l’aventure.

Cet article a été publié dans Allemagne, Danemark. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Etapes 20 & 21: Tschüss Deutschland… Hej Danmark !

  1. Isabelle Scott dit :

    Vous progressez régulièrement, à un rythme impressionnant!
    Bravo
    Bravo pour avoir encore de l’énergie à l’étape, pour rédiger des textes imagés et plaisants
    Le Danemark sera peut être plus monotone que la France ou l’Allemagne mais le relief plus roulant; vous allez améliorer votre moyenne!
    Attention toutefois à ne pas arriver trop tôt au Cap… attendez nous
    Bises à tous deux

  2. ANNE MARIE dit :

    Et pour les habitantes…il y a moyen d’avoir des photos …? Faites nous rêver autrement qu’en nous parlant du houblon, des saucisses, et de la pluie !!!
    On est toujours avec vous, même si l’on n’écrit pas chaque jour, encore bravo, vous êtes…. »épatants » !

  3. Georges et Madeleine dit :

    Désormais, vous attaquez la 2° partie du parcours, celle où les découvertes seront nombreuses avec de nouvelles conditions climatiques, de splendides paysages marqués en cette saison par la force de la nature après des mois de froidure, des ciels aux couleurs pastels, des jours de plus en plus longs et un peuple fraternel, joyeux de ressentir la vigueur des forces telluriques et cosmiques. Bon voyage à tous deux dans ces pays du Nord que nous apprécions tant.
    Un grand merci pour la qualité des photos et des commentaires rédigés après des étapes que vous semblez assurer sans trop de fatigue, tant votre entrainement vous procure un belle liberté d’esprit.
    A bientôt.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s